Un foyer d’influenza aviaire a été confirmé le samedi 16 septembre 2022 dans un élevage avicole sur la commune d’EU (76260). Les opérations d’abattage et de désinfection préliminaire ont eu lieu ce week-end.

Un nouveau zonage réglementé est mis en place à compter de ce jour, comprenant une zone de protection (ZP) et une zone de surveillance (ZS), pour une durée d’au moins 30 jours après la date de la désinfection préliminaire du foyer.

Notre commune se trouve en zone réglementée. Le détail des mesures s’appliquant dans cette zone figure dans l’arrêté préfectoral de zone ci-après : https://def773hwqc19t.cloudfront.net/website/uploads/11272/2022/arrete_4ebb307c996108ab9c15df844426055d.pdf

Dans l’ensemble des communes en zone réglementée dont nous faisons partie, tous les lieux de détention de volailles et d’oiseaux captifs sont soumis à des prescriptions spécifiques.

En particulier, les mouvements de volailles et de produits issus de volailles (œufs, viandes, lisiers, fientes) sont interdits, sauf dérogations accordées par la direction départementale de la protection des populations (DDPP – 03 22 70 15 80 ou ddpp@somme.gouv.fr).

Aussi, la cession de volailles vivantes ou d’appelants sur des marchés, des brocantes, foires, ou toute autre manifestation est interdite. L’objectif est d’éviter la propagation de la maladie par la cession d’animaux malades ou en incubation de la maladie.

Toute mortalité inexpliquée doit être déclarée sans délai à la DDPP ou à un vétérinaire. Tous les oiseaux, qu’ils appartiennent à des élevages commerciaux ou à de simples basses-cours, doivent être maintenus dans leurs locaux (ou maintenus sur leurs parcours à condition que ceux-ci soient protégés par un filet) afin d’éviter les contacts avec les oiseaux de la faune sauvage.

Vous trouverez ci-après deux affiches résumant les mesures renforcées de biosécurité qui doivent être appliquées dans les basses-cours et chez les détenteurs d’appelants. 

 – affiche 1 :https://def773hwqc19t.cloudfront.net/website/uploads/11272/2022/biosecurite-appelants-flyer-fdc_c59ba6769c488812e902ad3b7ab03c52.pdf

– affiche 2 : https://def773hwqc19t.cloudfront.net/website/uploads/11272/2022/biosecurite-renforcee-basse-cour_bbafbbc132d01dd9d74bb70ca923933c.pdf

Il est également nécessaire pour les détenteurs de volailles qui mettent leurs produits à la vente régulièrement ou occasionnellement sur les marchés municipaux ou en vente directe de se déclarer à la DDPP.

Des contrôles inopinés des agents de la DDPP pourront être menés dans les lieux de détention d’oiseaux dans la zone réglementée. Les élevages commerciaux déclarés ont déjà été contactés par la DDPP et seront également visités par des vétérinaires afin de s’assurer de l’absence de transmission de la maladie.

Les détenteurs de basse-cour peuvent se déclarer sr le site  : https://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/demarches/particulier/effectuer-une-declaration-55/article/declarer-la-detention-de-volailles?id_rubrique=55) ou à l’aide du CERFA que vous trouverez ici : https://def773hwqc19t.cloudfront.net/website/uploads/11272/2022/cerfa_15472-02_17d94f8ff7c9939eb48e2a3a93d11457.pdf

Pour rappel, l’influenza aviaire n’est pas transmissible à l’être humain par la consommation de viande de volailles, d’œufs et plus généralement de tout produit alimentaire.

Le concours de tous dans cette épidémie est une des clés pour ralentir la diffusion du virus et empêcher la contamination des élevages.

La DDPP reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.